pollution marine

Les océans au coeur de nos défis

Comme l'explique Surfrider Europe qui s'appuie sur l'étude menée par la fondation Ellen McArthur, en 2050, autrement dit demain... L'océan contiendra plus de plastiques que de poissons !

"Cette pollution plastique est acheminée en mer, par le vent et les cours d’eau. Parmi tous ces déchets, le plastique reste le plus problématique : il ne se dégrade jamais totalement mais se fragmente en microparticules sous l'effet des vagues, du vent et du soleil. Une fois dans l'Océan, les déchets ont de multiples impacts sur la vie aquatique mais également sur l'Homme."

Cette pollution ne cesse de s'intensifier du fit de nos comportements humains. En 1950, la production mondiale était de 1,5 million de tonnes contre 322 millions de tonnes en 2015. La pollution par les déchets plastiques touche tous les océans, y compris les zones polaires.

Journée mondiale des océans

Le 7ème Continent, une triste réalité

Désormais et depuis plusieurs années déjà il existe un nouveau continent. Il n'a rien de paradisiaque et s'avère même catastrophique pour la faune marine mais aussi, indirectement, pour nous. Il ne cesse de croître de manière inquiétante et n'a pas encore été totalement cartographié tant sa masse est importante. Il représente déjà un réel danger et est le triste témoin de nos dérives humaines. Selon l'étude de l'organisation Ocean Cleanup publiée dans la revue Scientific Reports, ce "septième continent" de plastique occupe 1,6 million de km² dans l'océan Pacifique. Le vortex étudié se situe à mi-chemin entre Hawaï et la Californie

Les fragments de plastiques et dispersés dans tous les océans sont très stables et peuvent parfois persister jusqu’à 1000 ans dans le milieu marin.

 

Le 7ème continent en chiffres

  • 3,5 millions de km2 (1/3 de l'Europe, 6 fois la France)

  • 750 000 débris par km²

  • Découvert en 1997 par le capitaine Charles Moore

  • Composé de plastiques à 90 %, 80 % des déchets proviennent de la terre via les fleuves

  • 267 espèces marines sont affectées

(Source : notreplanete.info et TV5 Monde)

Les enjeux sont primordiaux pour le devenir de notre planète. Conscientes des défis qui nous attendent, Les Nations Unies se mobilisent et ont instauré une journée mondiale des océans qui s'est déroulée le 8 juin. Cette journée est destinée à rappeler que les océans jouent un rôle vital. Ils sont l'un des  poumons de notre planète et fournissent la plupart de l'oxygène que nous respirons sans oublier le en termes de nourriture et de médicaments. Sensibiliser le public  est indispensable pour que nous prenions la mesure des dangers qui nous guettent, de la place incontournable des océans dans l'équilibre de l'écosystème, de ce que nous devon modifier au niveau de nos comportements pour limiter les menaces qui planent sur les années à venir et sur les actions que nous pouvons mettre en place, à notre humble niveau, pour faire notre part. Comme le rappelle les Nations Unies, "cette journée veut notamment mobiliser et unir les populations du monde entier autour d'une gestion plus durable des océans, tout en rendant hommage à leur beauté et à leur richesse."

L'année prochaine marquera le début de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable de 2021 à 2030. La Décennie offrira une occasion unique de renforcer la coopération internationale nécessaire pour développer la recherche scientifique et les technologies innovantes qui peuvent relier les sciences océaniques aux besoins de la société.

Nous contacter

Email

VOus connecter
souscription

 2020 Landes Tous Solidaires

  • Gris Facebook Icône
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon