Re Confinement

Cette période de re-confinement fait écho à ce que nous avons durement vécu il y a quelques mois. Le pire étant peut-être l'incertitude. Beaucoup d'entre nous l'appréhendent, certains ne la comprennent pas, car nous avons été soumis à des informations très contradictoires au fil des mois, y compris de la part des scientifiques aux avis très différenciés, lesquels ne nous permettent pas d'avoir une perspective. Nous pensons bien évidemment à tous les commerces qui vont devoir fermer. Vous trouverez sur ce site et cette page des informations utiles susceptibles de vous informer et vous faciliter la vie. Les mises à jour seront régulières en fonction de l'évolution de la situation.

 Le confinement dans les Landes
 

Directives de la préfecture des Landes - Mis à jour le 30/10/2020

 

Le 24 novembre 2020, le président de la République a fait le point sur la situation sanitaire. Voici les mesures et les adaptations en 3 étapes qui ont été décidées au vu de l'évolution sanitaire.
 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)

28 novembre : Adaptation du confinement

Il y a d’abord ce qui ne va pas changer. 

  • Le confinement adapté et donc le système de l’attestation resteront en vigueur 

  • Il faudra donc continuer à rester chez soi, à télétravailler quand cela est possible, à renoncer aux réunions privées, aux rassemblements familiaux, à tous les déplacements non nécessaires. 
     

Mais dès samedi prochain matin, plusieurs changements seront réalités. 

  • - D’abord les déplacements pour motif de promenade ou activité physique en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures.

  • - Les activités extra-scolaires en plein air seront à nouveau autorisées.

  • - Pour les cultes, les offices seront à nouveau permis dans la stricte limite de 30 personnes.

  • - Enfin – tous les commerces pourront rouvrir et les services à domicile reprendre, mais dans le cadre d’un protocole sanitaire strict, qui a été négocié avec l’ensemble des professionnels 

  • - Les commerces et les services pourront donc réouvrir, selon ces règles, jusqu’à 21 heures au plus tard. Les librairies, les disquaires, les bibliothèques et archives pourront aussi réouvrir dans ces conditions. 
     

15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)
 

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;

  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 07h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;

  • Les activités extrascolaires en salle, pour l’accueil des enfants durant les fêtes, seront à nouveau autorisées avec des règles strictes. 

  • Les salles de cinéma, les théâtres, les musées pourront reprendre leur activité, toujours dans le cadre des protocoles sanitaires qui ont été négociés et un système d’horodatage permettra d’organiser les représentations en fin de journée.

  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;

  • Des contraintes fortes demeureront durant cette période : les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer ; tous les lieux, qui comme les parcs d’attraction, les parcs d’expositions, sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés. De même, les bars, les restaurants, les discothèques, ne pourront réouvrir leurs portes malheureusement, durant cette période. 

  • Concernant les stations de sports d’hiver, une concertation a été engagée par le Gouvernement avec les élus locaux et les professionnels : les décisions seront finalisées très prochainement. Mais il me semble toutefois impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes.
     

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent
 

  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;

  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;

  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.
     

Les déplacements restent donc interdits au moins jusqu’au 15 décembre sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
 

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés

  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;

  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;

  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants ;

  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;

  • Les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;

  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;

  • La participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.


Des attestations permanentes seront proposées pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école prochainement. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Quelques pécisions

Education

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.
La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.
Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.
Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés sont désormais en distanciel jusqu'au 20 janvier, sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible mais uniquement sur rendez-vous. Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Personne âgées 
Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement dans le strict respect des mesures barrières.

Travail 
Le télétravail est obligatoire à 100 % partout où il est possible.
Cependant, contrairement au confinement de mars le secteur du bâtiment et des travaux publics ainsi que les usines et les exploitations agricoles peuvent poursuivre leur activité.
Les bureaux de poste et les guichets de service publics restent également ouverts.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)
Les commerces et établissements recevant du public (ERP) non essentiels seront fermés pendant le confinement. L’ensemble des secteurs faisant l’objet de fermetures administratives bénéficieront d’aide allant jusqu’à 10 000 euros via le fonds de solidarité.

La cellule de continuité économique a été réactivée, le dispositif d’activité partielle est étendu jusqu’au 31 décembre 2020 et les prêts garantis par l’Etat sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021. Des dispositifs de prise en charge des loyers pour les PME seront prochainement présentés.
En miroir, contrairement au mois de mars un certain nombre d’activités sont maintenues en particulier les services publics, notamment de guichet, les commerces de gros, les marchés alimentaires et évidemment les laboratoires d’analyse. Les parcs, jardins, plages et plans d’eau restent également accessibles.

Lieux de culte
Les lieux de culte resteront ouverts pour les cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et pour les mariages avec un maximum de 6 personnes. Les cimetières ne fermeront pas pendant le confinement.

Comme au printemps :

→ Les déplacements seront limités, avec une attestation, uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses ou prendre l’air à proximité de votre domicile.
→ Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions seront exclus, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint, c’est-à-dire jusqu’à dimanche.
→ Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, seront fermés.
→ L’Etat continuera à apporter une aide massive aux petites entreprises impactées avec la prise en charge jusqu’à 10 000 euros par mois de leurs pertes en chiffres d’affaires. Les salariés et les employeurs continueront à bénéficier du chômage partiel. Des mesures de trésorerie pour les charges et pour les loyers seront prévues. Un plan spécial sera annoncé pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises.

Mais certaines règles évolueront : 

Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne.
→ Le travail pourra continuer. Partout où cela est possible, le télétravail sera généralisé. Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continueront de fonctionner.
Les visites en EHPAD et en maisons de retraite seront cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires. Je souhaite aussi que les personnes en situation de handicap puissent bénéficier des souplesses dont elles ont besoin.
→ En cette période marquée par la Toussaint, les cimetières demeureront ouverts.

Déplacements internationaux :

Si les frontières avec l’Union Européenne restent ouvertes, sauf exception, les frontières extérieures sont fermées. Les Français de l’étranger restent bien sûr libres de regagner le territoire national. Un assouplissement est prévu pour les fêtes.

Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides seront déployés pour toutes les arrivées.

Liens utiles

Personnes en situation de handicap

Questions/réponses

Liste des commerces qui pourront rester ouverts
 

  • Services publics ;

  • Services à la personne à domicile ;

  • Entretien, réparation et contrôle techniques de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;

  • Commerce d’équipements automobiles ;

  • Commerce et réparation de motocycles et cycles ;

  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;

  • Commerce de détail de produits surgelés ;

  • Commerce d’alimentation générale ;

  • Supérettes ;

  • Supermarchés ;

  • Magasins multi-commerces ;

  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé ;

  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;

  • Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives ;

  • Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route ;

  • Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé ;

  • Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;

  • Commerces de détail d’optique ;

  • Commerce de détail d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie, jardineries ;

  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires lorsqu’ils sont installés sur un marché 

  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé ;

  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés ;

  • Hôtels et hébergement similaire à l’exclusion des villages vacances, maisons familiales et auberges collectives ;

  • Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée lorsqu’il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ;

  • Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ;

  • Location et location-bail de véhicules automobiles ;

  • Location et location-bail d’autres machines, équipements et biens ;

  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles ;

  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction ;

  • Activités des agences de placement de main-d’oeuvre ;

  • Activités des agences de travail temporaire ;

  • Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques ;

  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication ;

  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques ;

  • Réparation d’équipements de communication ;

  • Blanchisserie-teinturerie ;

  • Blanchisserie-teinturerie de gros ;

  • Blanchisserie-teinturerie de détail ;

  • Services funéraires ;

  • Activités financières et d’assurance ;

  • Commerces de gros ;

  • Cliniques vétérinaires et cliniques des écoles vétérinaires ;

  • Laboratoires d’analyse ;

  • Services de transports.
    A partir du 28 novembre

  • Coiffeurs (à partir du 28 novembre)

  • Librairies (à partir du 28 novembre)

  • Disquaires (à partir du 28 novembre) 

  • Bibliothèques  (à partir du 28 novembre)
    A partir du 15 décembre

  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;

  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
     

  • Liste des établissements restant fermés

  • Restaurants et débits de boissons, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le « room service » des restaurants et bars d’hôtels et la restauration collective sous contrat ;

  • Chapiteaux, tentes et structures ;

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (comme les salles des fêtes et salles polyvalentes), sauf pour les salles d’audience des juridictions, les crématoriums et les chambres funéraires ;

  • Etablissements sportifs couverts (gymnases, piscines couvertes, saunas et hammams, etc.) à part pour le sport professionnel ;

  • Etablissements de plein air (stades, hippodromes, parcs d’attraction, parcs zoologiques, etc.) sauf pour les activités sportives professionnelles ;

  • Salles de danse (discothèques) et salles de jeux (casinos, bowlings) ;

  • Magasins de vente et centres commerciaux, sauf pour leurs activités de livraison et de retrait de commandes et à l’exception des activités autorisées dans l’annexe du décret (voir point 3.4) ;

  • Salles d’expositions, foires-expositions et salons ayant un caractère temporaire ;

  • Etablissements de cure thermale ou de thalassothérapie ;

  • Fermeture des campings, villages vacances et hébergements touristiques, sauf lorsqu’ils constituent pour ceux qui y vivent un domicile régulier ou pour l’accueil de personnes en isolement ou en quarantaine.

Si vous avez des questions concernant des points qui ne figurent pas sur cette page, n'hésitez pas à nous écrire. Nous essaierons d'y répondre.

Pour chasser le stress

Toute l’œuvre de Wolfgang Amadeus Mozart est apaisante mais c’est à "La Sonate pour deux pianos en ré majeur" que revient la palme de la lutte contre le cortisol. Dans cette étude allemande, Richard Strauss est arrivé deuxième sur le podium suivi des tubes d’Abba. Mais seule la musique classique est en plus associée à une forte baisse de la tension artérielle. Lire la suite de l'article

A moins que vous ne préfériez ce morceau du groupe anglais Marconi Union, dont les effets sont aussi très positifs, notamment sur le rythme cardiaque et la tension artérielle.

Chasser le stress: leçon 2: respirer autrement et calmer le jeu  (Lire la suite)

Nous contacter

Email

VOus connecter
souscription

 2020 Landes Tous Solidaires

  • Gris Facebook Icône
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon