De Fleurs en Fleurs

Le Rucher d'Alexandre Bouvier, apiculteur dans le Lot et Garonne

Les abeilles sont en danger mais avons-nous vraiment conscience des terribles conséquences que leur disparition entraînerait pour nous.. 

Comme le souligne Greenpeace dans l'une de ses publications " Les abeilles sont la clé de voûte de notre sécurité alimentaire et leur disparition, ; et plus largement la disparition des pollinisateurs, est une catastrophe planétaire qui met en danger l’humanité. Il est urgent d’agir pour les protéger ! " . Sans pollinisation, ce sont plus de 130 types de récoltes qui seraient menacées.

Les raisons sont multiples  : dérèglements climatiques, nouveaux virus et agents pathogènes, parasites, disparition des habitats naturels en raison des monocultures et, bien évidemment, traitements phytosanitaires.

Et si nous en tant qu'humains nous sommes parfois victimes des dangers liés aux pesticides et sommes alertés sur leur nocivité et impact sur la santé, il en est de même pour les abeilles. La mise en danger de leur survie est réelle, les ruches se raréfient sans compter les effets directs constatés tels que le ralentissement de leur développement, les malformations, leur perte d’orientation (les abeilles ne retrouvent plus leur ruche), leur incapacité à reconnaître les fleurs, l'affaiblissement des défenses immunitaires… 

Mais il existe aussi et heureusement tout un monde de passionnés tissé d'apiculteurs attentifs, bienveillants, mobilisés, pour assurer leur maintien si indispensable à nos vies. Sachant que chacun de nous peut aussi y participer en ayant les bons gestes et en parrainant notamment des ruches et leur apiculteur grâce à un toit pour les abeilles. Ce site qui leur est dédié vous invite à parrainer un certain nombre d'abeilles et accompagner des projets d'apiculteurs. Nous avons choisi de vous présenter le projet d'Alexandre Bouvier et de soutenir sa belle vision d'un monde inscrit dans le collaboratif.

Parrainer c'est s'impliquer, soutenir, protéger, être acteur du changement pour les générations futures

"Le sens de l’organisation et du collectif chez l’abeille m’émerveillera toujours ! 

En tant qu’apiculteur nous avons la chance de la voir évoluer et de faire un métier diversifié et enrichissant.
L’idée du parrainage fleurit fortement dans mon esprit depuis quelques années. Je pense que nos paysages ressemblent de plus en plus à un désert pour les pollinisateurs.
Il est temps que collectivement nous travaillons à repenser nos écosystèmes afin que les divers acteurs replacent le vivant au centre des décisions, que ce soit le particulier dans son jardin, les collectivités dans leurs gestions de l’espace public, les agriculteurs sur leurs champs, etc.
Le soutien de parrains est pour moi l’une des clés pour recréer les liens entre les divers acteurs concernés et mettre en lumière l’importance de notre biodiversité."

 

Les gestes simples pour protéger les abeilles

Qu'elles soient sauvages ou domestiques, elles sont en danger alors qu'elles sont indispensables à notre éco-système. Pourtant à notre niveau nous pouvons leur assurer un environnement sain et protecteur. Alors voici comment les aider

  1. en cultivant des plantes mellifères
    Elle pourront venir les butiner comme le thym, la lavande, la mélisse, la sauge, la verveine, le romarin, la rose trémière.... Que vous ayez un balcon ou un jardin, un rebord de fenêtre, peu importe, car pour obtenir 1 kg de miel il faut qu'un million de fleurs aient été butinées !

  2. Penser aux hôtels à insectes 
    Vous leur offrez un abri sûr

  3. En consommant du miel local
    Lisez bien les étiquettes et vérifiez la provenance. Méfiez-vous de ceux où il est marqué  "Provenance UE et hors UE", privilégiez le miel de votre région vous aiderez les apiculteurs et y gagnerez en qualité.

  4. En stoppant les engrais, pesticides, désherbant
    Ils provoquent leur extinction. privilégiez des méthodes plus écologiques et naturelles qui fonctionnent très bien et n'ont aucune nocivité

  5. Réservez-leur des points d'eau

  6. Parrainez une ruche

Le Rucher d'Angiroux - la naissance d'une passion

Ce jeune apiculteur nous raconte comment est née sa vocation...

"Je m'appelle Alexandre Bouvier, j'ai 33 ans. Mon intérêt pour la nature et les plantes m'a poussé à aller découvrir le monde merveilleux des abeilles en 2015.
Après deux saisons auprès d’apiculteurs confirmés dans le Tarn et en Lot-et-Garonne, je me suis lancé avec mes 10 premières ruches progressivement dans le projet de vivre de ce magnifique métier.
Pour compléter mes acquis, je me suis formé au rucher école local et ensuite fait une formation agricole (BPREA) afin d’avoir toutes les clés pour démarrer cette belle aventure.
Fin 2018, 160 personnes m’ont soutenu dans ma campagne de financement participatif. Grâce à eux, j’ai l’occasion de travailler auprès des abeilles à temps plein. C'est le cas depuis le printemps 2019. 

Des projets et des rêves

"Et puis je souhaite que le parrainage m’aide à réaliser un vieux rêve. J’aimerais créer des collaborations avec des éleveurs locaux pour que leurs prairies deviennent un paradis aussi bien pour les animaux que les insectes/abeilles. En retravaillant sur des programmes de plantation de haies et prairies enrichies en fleurs.Cependant, les éleveurs ont souvent besoin de soutien financier et technique pour mettre en place ces démarches. Ils sont un maillon essentiel pour que la flore de France reste diversifiée! J’ai actuellement 120 ruches composées d'abeilles de diverses races. La diversité c’est bien aussi chez les abeilles.  Elles sont situées sur divers secteurs pour bénéficier de floraisons durant toute la saison."

Si vous aussi vous souhaitez accompagner et soutenir ce projet, il suffit de vous rendre sur ce site et de choisir le Rucher d'Angiroux en Nouvelle Aquitaine

Nous contacter

Email

VOus connecter
souscription

 2020 Landes Tous Solidaires

  • Gris Facebook Icône
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon